humago philanthropie

TSHU, les petits mouchoirs éco-responsables

Publié le jeudi 27 mars 2014

Publié par Louis Le Grand

Grand Montréal

TSHU, les petits mouchoirs éco-responsables

On se mouche tous les jours de l’hiver avec des mouchoirs jetables, sans se soucier de l’environnement. Si on utilisait des mouchoirs en tissu, qui vont au lavage et qu’on peut réutiliser, ce serait plus écologique.

Marion Poirier a fait un voyage en France avec son conjoint et leur fils de deux mois. Au moment de leur retour à Montréal, Tonton Robert voulait faire un cadeau, il a cherché dans ses affaires et leur a donné des mouchoirs en tissu.

« Dès qu’on utilise ces mouchoirs, on économise : plus besoin d’acheter des mouchoirs en papier. C’est une économie! », nous dit Marion Poirier. Elle a remarqué que des gens autour d’elle cherchaient des mouchoirs en tissu, sans en trouver. « On s’est mis à réinventer l’objet, à développer l’idée. On a regardé ce qui se fait. Personne ne vend ces mouchoirs en tissu à partir d’une production locale. En plus, on voulait planter un arbre pour chaque mouchoir vendu. » TSHU s’est associé à la Fondation We Forest, qui est basée en Belgique. En 2014, les dons effectués par TSHU seront alloués à un projet de plantation en Éthiopie, pour freiner l’érosion et combattre la pauvreté. »

Point de vue créativité, « il fallait que les motifs soient originaux, et que tout soit fait à Montréal. Il reste peu de fournisseurs qui font ce genre de choses, dans l’industrie de la mode. Mais on en a trouvé un, qui sérigraphie un mouchoir à la fois. » Les motifs sont choisis en équipe, puis passent sur ordinateur. « Pour l’instant, je suis seule à travailler à temps plein, et nous donnons du travail en sous-traitance. » C’est l’atelier Les Petites Mains qui fait la couture et l’assemblage des mouchoirs. C’est une entreprise de réinsertion sociale : un organisme communautaire qui vient en aide à des femmes immigrantes. Anciennement, on appelait petites mains tous les couturiers qui faisaient les travaux minutieux de finition en haute couture : broderie, gants, dentelles, boutonnières, etc. À cause de sa production par un organisme communautaire qui vient en aide à des femmes immigrantes, les mouchoirs TSHU ont un sceau de production éthique

Lancée le 15 mars dernier, l’entreprise a gagné une bourse du CEDEC Rosemont, Entrepreneurs en action, de 8000 $. TSHU a aussi remporté le prix Baron, et cette entreprise en publicité appuie désormais le produit. On peut trouver les mouchoirs de TSHU en ligne. Jusqu’au 31 mars, la livraison est gratuite! On peut aussi trouver ces mouchoirs dans les magasins suivants : Les Coureurs de Jupons, rue Masson, Clusier, et chez Le Nid de la Cigogne.

Cet article a été rédigé suite à une entrevue avec Marion Poirier, Présidente, TSHU.

  • Nombre de lectures: 3526

À propos de l'auteur

Louis Le Grand

Louis Le Grand

Rédacteur pour HUMAGO

Laisser un commentaire

Veuillez vous connecter à la communauté HUMAGO pour laisser un commentaire.

La philanthropie selon HUMAGO®

La Fondation HUMAGO® a pour mission première de développer la culture philanthropique chez nos jeunes d’aujourd’hui, de demain et d’après-demain. Elle entend promouvoir, encourager et développer l’engagement social auprès des citoyens pour imaginer ensemble un monde meilleur.

Communauté

Individu
Forfaits
Collaborateur
La Communauté HUMAGO
Radio
Nos partenaires

Suivez-nous

Page médias (logos)
Infolettres (archives)
Infolettres (s'abonner)
On parle de nous
Facebook
Twitter