humago philanthropie

Le Cron démarre

Mur social Infolettre Forfaits Inscription gratuite Connexion

Le Cron démarre

André Sauvé, homme de cœur et porte-parole d’Oxfam-Québec

Publié le lundi 16 février 2015

Publié par Nelly E. Zarfi

Grand Montréal

André Sauvé, homme de cœur et porte-parole d’Oxfam-Québec
André Sauvé, porte-parole Oxfam-Québec, soirée RAFQ. Photo crédit : Julie Goulet

Le 4 février dernier, l’humoriste et auteur québécois André Sauvé, connu du public grâce à ses nombreuses apparitions aux Galas Juste pour rire et aux chroniques qu’il animait auprès de Marc Labrèche dans 3600 minutes d’extase, nous a fait l’insigne honneur de nous accorder une entrevue exclusive pour parler de son implication auprès d’Oxfam-Québec et de son tout dernier projet.

Le Cron démarre

Lorsque nous rencontrons Monsieur André Sauvé dans un confortable salon aux allures de boudoir, nous sommes immédiatement frappées par son énergie débordante et sa bonne humeur contagieuse. S’ensuit alors un bel échange au cours duquel l’humoriste accepte généreusement de répondre à nos questions avec simplicité et authenticité.

L'équipe HUMAGO

Vous êtes le porte-parole d’Oxfam-Québec depuis quelques années déjà, notamment avec les Marches 2/3 en 2011, la campagne de mobilisation Je suis contagieux et tout récemment le projet Azimut destinés aux jeunes. Pourriez-vous nous raconter quand et comment a débuté votre histoire d’amour, si je puis me permettre, avec Oxfam-Québec ?

André Sauvé 

Depuis tout jeune, j’ai toujours été attiré par l’humanitaire. Je voulais d’ailleurs devenir médecin sans frontières et partir en Afrique pour sauver des vies. Mais je me suis vite rendu compte que je n’étais pas doué en biologie et que j’allais devoir renoncer à ce choix de carrière (Rires). J’étais bien meilleur avec les mots alors j’ai décidé de me concentrer sur mes forces.

Oxfam est une organisation très connue dans le monde et qui est très active sur le terrain lorsque surviennent des crises humanitaires. Yvon Deschamps qui m’a découvert a été un porte-parole très actif pour Oxfam-Québec pendant de nombreuses années. Il m’en parlait beaucoup en bien donc lui succéder m’est naturellement apparu être une suite logique.

Il y a trois ans, j’ai eu la chance incroyable de partir en mission au Burkina Faso avec Oxfam-Québec. Cette expérience m’a énormément marqué et j’ai pu être le témoin privilégié des actions concrètes qui sont entreprises sur le terrain. C’est d’ailleurs suite à ce voyage au cœur de l’action qu’a germé l’idée de ce qui allait être le projet Azimut.

L'équipe HUMAGO

Justement, pouvez-vous nous en dire davantage sur ce projet qui vous tient tant à cœur ?

André Sauvé

Bien sûr. À l’origine de ce projet que j’ai proposé à Oxfam, il y avait ce vif intérêt pour les jeunes décrocheurs scolaires d’ici. L’adolescence est un âge de ma vie que j’ai détesté et je ne retournerai à cette période pour rien au monde. J’étais profondément perdu et j’avais du mal à trouver ma place. Je peux dire que je sais ce que c’est que de ne pas savoir (Rires).

Dans les pays du Sud, les jeunes font des kilomètres pour aller à l’école et apprendre alors que chez nous les jeunes en font autant pour la fuir. De plus, au Québec, il y a un haut taux de suicide chez les jeunes alors que c’est l’une des destinations les plus enviées au monde pour l’immigration. Je me suis rendu compte que face à ce paradoxe il y avait quelque chose qui n’allait pas.

On dit souvent qu’ici on se plaint le ventre plein, mais c’est sous-estimer la souffrance de nos jeunes. Alors que là-bas les gens vivent dans la misère, ici on a de la misère à vivre. C’est parce que j’ai moi-même connu cette période difficile de l’adolescence où l’on est désemparé et où l’on avance à tâtons à la recherche de repères que j’ai imaginé ce projet avec les jeunes.

Je l’ai appelé Azimut en référence à la terminologie qui est utilisée en navigation. [NDLR : L’azimut est l’angle dans le plan horizontal entre la direction d’un objet et une direction de référence]. Parce qu’il suffit qu’un voilier change sa trajectoire d’un seul degré pour que sa destination s’en trouve changée.

Concrètement, dix jeunes de la Maison de Jonathan qui se trouve à Longueuil partiront en Bolivie avec Oxfam-Québec pour deux semaines en février. Cette expérience à l’étranger dans un environnement très différent du leur vise à créer un choc positif dans leur vie, à animer en eux une flamme au pouvoir transformateur. Le voyage n’est que le moyen d’emmener ces jeunes à prendre conscience de leur potentiel. C’est à leur retour que va s’amorcer l’étape la plus importante, celle où ils vont mettre en action ce qu’ils auront appris et vécu.

L'équipe HUMAGO

Alors que nous venons d'amorcer une nouvelle année, il est traditionnellement de bon ton de prononcer des vœux. Si vous en aviez un à faire pour l’année 2015, quel serait-il ?

André Sauvé

Je souhaite que les gens qui sont touchés par une cause, un enjeu, une situation qu’ils aimeraient changer posent des gestes concrets en partant en mission, en faisant des dons ou en donnant de leur temps.

On est souvent désemparé face à l’étendue des besoins dans le monde et on se dit souvent que l’on n’y changera rien, mais c’est faux.  L’engagement social est une démarche de longue haleine qui produit des résultats extraordinaires dont je ne me lasse pas. Il est tellement valorisant de réaliser que nous avons collectivement le pouvoir de changer les choses.

Pour clore cette entrevue, l’équipe HUMAGO vous invite toutes et tous au Gala Drôlement bénéfique, animé par André Sauvé, qui se tiendra le 3 mars prochain au Théâtre St-Denis dès 20 heures. Dix des humoristes les plus populaires du Québec se mobiliseront pour vous faire passer une excellente soirée où l’humour et la solidarité seront unis dans un heureux mariage. Les profits de l’événement seront reversés à Oxfam-Québec.

Pour plus d’informations, visitez la page : OXFAM.QC.CA/DROLEMENT

Photo crédit : Julie Goulet

Le Cron démarre

À propos de l'auteur

Nelly E. Zarfi

Rédactrice/Collaboratrice

Le Cron démarre

Laisser un commentaire

Veuillez vous connecter à la communauté HUMAGO pour laisser un commentaire.

La philanthropie selon HUMAGO®

La Fondation HUMAGO® a pour mission première de développer la culture philanthropique chez nos jeunes d’aujourd’hui, de demain et d’après-demain. Elle entend promouvoir, encourager et développer l’engagement social auprès des citoyens pour imaginer ensemble un monde meilleur.

Communauté

Individu
Forfaits
Collaborateur
La Communauté HUMAGO
Radio
Nos partenaires
Le Cron démarre

Suivez-nous

Page médias (logos)
Infolettres (archives)
Infolettres (s'abonner)
On parle de nous
Facebook
Twitter

Le Cron démarre
Le Cron démarre