humago philanthropie

Mur social Infolettre Forfaits Inscription gratuite Connexion

Le CECI et l'EUMC ont appris avec beaucoup d'émotion qu'un de leurs volontaires comptait parmi les victimes de l'attentat survenu le 13 août au Burkina Faso

Publié le mardi, 15 août 2017

PUBLIÉ PAR HUMAGO

Grand Montréal

MONTRÉAL, le 14 août 2017- C'est avec une profonde tristesse que le CECI et l'EUMC ont appris que leur volontaire, Bilel Diffalah, était du nombre des victimes de l'attaque de Ouagadougou perpétré le 13 août 2017. Tous les autres volontaires du CECI et de l'EUMC au Burkina Faso se trouvent en lieu sûr.

Dès l'annonce de l'attentat survenu au restaurant Istanbul de Ouagadougou, dans la soirée du 13 août 2017 (heure du Burkina Faso), les équipes du CECI (Centre d'étude et de coopération internationale) et de l'EUMC (Entraide universitaire mondiale du Canada), au Canada et au Burkina Faso, sont entrées en contact avec les 28 volontaires canadien-ne-s présents tant dans la capitale que sur tout le territoire burkinabé pour s'assurer de leur sécurité.

« Tous et toutes étaient sains et saufs, et en lieu sûr. Une seule personne manquait à l'appel. Nos équipes sur le terrain avec l'appui de l'ambassade canadienne et d'Affaires mondiales Canada à Ottawa, ont déployé tous les moyens en leur pouvoir afin d'établir le contact avec cette personne. Malheureusement, nous avons obtenu la confirmation vers midi, heure de Montréal, que cette personne comptait parmi les victimes », a déclaré Madame Odette McCarthy, directrice du programme de coopération volontaire Uniterra, mis en œuvre conjointement par le CECI et l'EUMC. Madame McCarthy a ajouté que « le CECI et l'EUMC désirent exprimer leurs plus sincères condoléances à la famille et aux ami-e-s du volontaire, Bilel Diffalah ».

Le volontaire canadien qui a malheureusement perdu la vie lors de l'attentat était Bilel Diffalah, il était en poste depuis novembre 2016 à titre de conseiller en hygiène et biosécurité, dans le cadre du programme Uniterra du CECI et de l'EUMC. Bilel Diffalah travaillait auprès de l'Interprofession Volaille Locale, une organisation partenaire. « Il était très dévoué et apprécié tant par ses coéquipiers que par les partenaires auprès de qui il intervenait. À notre connaissance, il a toujours fait preuve d'un comportement exemplaire »,  a tenu à commenter Madame Fatimata Lankoande, coordonnatrice du programme de coopération volontaire Uniterra au Burkina Faso, pour l'EUMC et le CECI.

Les volontaires canadien-ne-s du programme Uniterra sont soumis à des règles strictes de sécurité qui sont elles-mêmes régulièrement révisées par nos équipes au Canada et au Burkina Faso, lesquelles assurent une veille quotidienne du niveau de sécurité et des alertes émises par les diverses ambassades dont celles du Canada, des États-Unis et de la France. Les volontaires sont informé-e-s aussitôt que des changements aux règles à suivre sont faits, notamment en ce qui concerne la liste des endroits dont ils doivent éviter la fréquentation.

Ces derniers mois, la situation était stable dans le pays. Au cours des 18 derniers mois, à quelques reprises, le niveau d'alerte a été rehaussé, surtout à l'approche de longues fins de semaine et de périodes de réjouissances. À ces occasions, le CECI et l'EUMC ont resserré les règles de sécurité auxquelles doivent se soumettre les volontaires canadien-ne-s. Ce n'était pas le cas en fin de semaine, aucune alerte officielle particulière n'avait été émise.

Le Centre d'étude et de coopération internationale (CECI) est une ONG de développement et de coopération internationale québécoise fondée en 1958 dont la mission est de combattre la pauvreté et l'exclusion des populations les plus marginalisées en Afrique, en Asie et dans les Amériques. Établit depuis 1985 au Burkina Faso, le CECI y a, depuis, assuré une présence continue à travers une équipe de professionnel-le-s et des dizaines de coopérant-e-s volontaires canadien-ne-s qui chaque année viennent appuyer les communautés rurales en matière de développement économique durable, de sécurité alimentaire et d'égalité entre les femmes et les hommes. www.ceci.ca

L'Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) est un organisme canadien à but non lucratif qui œuvre pour offrir des possibilités d'éducation, d'emploi et d'autonomisation aux jeunes à travers le monde. L'EUMC s'efforce de créer un monde où les jeunes peuvent grandir dans des milieux sains, sécuritaires, propices à l'apprentissage et au travail, et où ils peuvent jouer un rôle vital dans le développement de leurs pays. www.wusc.ca

Le programme de coopération volontaire Uniterra, mis en œuvre conjointement par le CECI et l'EUMC, est un programme canadien de coopération internationale qui fait figure de chef de file. Dans le cadre de ce programme, 600 volontaires contribuent chaque année au changement positif et durable vers un monde plus égalitaire, en consacrant de quelques semaines à deux ans de leur vie à un travail volontaire à l'international. Le programme permet aussi d'engager des Canadiennes et Canadiens et ainsi de jouer un rôle actif dans la lutte contre la pauvreté. Le programme Uniterra bénéficie de l'appui financier du gouvernement du Canada, par l'entremise d'Affaires mondiales Canada (AMC). www.uniterra.ca

SOURCE Centre d'études et de coopération internationale (CECI)  

  • Étiquettes: Attentat | Burkina Faso | CECI | EUMC | victime
  • Nombre de lectures: 137

Laisser un commentaire

Veuillez vous connecter à la communauté HUMAGO pour laisser un commentaire.

HUMAGO, pour donner un sens à votre engagement social

La philanthropie selon HUMAGO®

Avoir du plaisir à donner pour aider sa communauté. HUMAGO® est un moyen simple de recueillir des fonds en ligne (crowdfunding) ou d’inscrire vos évènements sans frais pour soutenir votre cause.

À propos

HUMAGO
HUMACOM
Nous joindre
Crowdfunding/Sociofinancement
Offres d'emploi
Publicité
Vie privée
Politique

Communauté

Individu
Forfaits
Collaborateur
La Communauté HUMAGO
Radio
Nos partenaires

Suivez-nous

Page médias (logos)
Infolettres (archives)
Infolettres (s'abonner)
On parle de nous
Facebook
Twitter